La Mémoire du Temps, Frank Leduc : MGBOOKS


@photo exclusivité MGBooks

La Mémoire du Temps, Ed. les Nouveaux auteurs
369 pages

Je ne dirai qu'une chose... FONCEZ l'acheter chez votre libraire !!! :):) Pourquoi ???../..
De quoi ça parle ?

Alice est une brillante critique gastronomique, mariée à un écrivain célèbre et à qui la vie a tout donné. Jusqu'au jour où, sans raison apparente, son corps commence à se couvrir d'étranges brûlures. Aucun médecin, psychiatre ou marabout n'arrive alors à la soigner, ni même à identifier les causes de ces symptômes spectaculaires. Grâce à la recommandation de l'éditeur de son mari, Alice obtient un rendez-vous chez un grand neurologue aux méthodes particulières. Lors d'une première séance de psychanalyse sous hypnose, Alice est victime d'un effroyable cauchemar : elle semble revivre le calvaire d'une adolescente disparue en 1937 dans d'étranges circonstances...

A travers le temps, et les époques très différentes dans lesquelles Lisa et Alice évoluent, leur destinée semble liée. De quoi s'agit-il exactement ? De réincarnation, de "messages de l'au-delà" ? D'éléments liés à la mémoire cellulaire d'Alice ? Les questions fusent... 
Pourquoi Alice fait-elle ces rêves étranges ? Qui est cette jeune fille Lisa ? Pourquoi, à la suite de ses cauchemars, Alice se retrouve-t-elle avec toutes ces marques de brûlure sur le corps ? Réminescence du passé, souvenirs réels, subconscient débridé.. où est la réalité, où est la limite entre le vrai et ce qui est imaginé voire fantasmé ?
Le professeur Strootman saura-t-il aider Alice à découvrir ce qui lui arrive dans le monde d'aujourd'hui, en remontant le fil du temps jusqu'à la date clé de 1937 ? Tant de spécialistes ont échoué avant lui, saura-t-il résoudre cette incroyable énigme ?

Incroyable oui, car l'intrigue est très bien élaborée et le roman très bien construit. C'est ainsi que le lecteur se retrouve captivé par l'histoire dès les premières pages et suspendu aux lèvres d'Alice lors de ses séances d'hypnose avec le professeur. 

Au fil des pages, le lecteur prend également conscience de l'ampleur de la recherche qui a été nécessaire à l'auteur pour nous retracer les événements survenus en 1937 dans les moindre détails. La reconstitution historique en devient incroyable, le décor palpable. Nous sommes bel et bien plongés dans ce que vit et décrit Alice :  plus que spectateurs, nous sommes avec elle, à ses côtés, ne demandant qu'à l'aider dans sa quête de vérité !
Les chapitres s’enchainent à un rythme effréné, nous pensons avoir compris, mais nous nous heurtons en définitive à de fausses pistes, habilement semées par l'auteur.

C'est alors que le nombre de pages restantes s'amenuise et que de nombreux rebondissements font palpiter notre petit coeur de lecteur. Diantre, Frank sait comment nous tenir en haleine, nous faire douter, et nous laisse échafauder des théories pour mieux les démonter ensuite... !
L'auteur nous fait nous interroger sur notre mémoire inter-générationelle, sur qui nous sommes et ce qui lie les personnes d'une même famille. Tout cet univers, ces destinées imbriquées et le monde scientifique de la neurologie sont tout bonnement fascinants.

Vous l'aurez compris en lisant ces mots, j’ai pris énormément de plaisir en lisant le roman de Frank qui s’appuie sur une documentation fouillée, solide, et sur des personnages emprunts d'une formidable humanité.
Son précédent roman "Cléa" m'avait déjà convaincue de son talent s'il en était besoin, après l'excellent "Le chaînon manquant", mais là, c'est encore plus criant !  Retenez ce nom, car Frank Leduc n'a pas fini de nous surprendre, de nous faire rêver et vibrer avec ses mots.

C'est un gros coup de coeur pour ce roman qui est beau, poignant, et trépidant par les aventures qu’il relate.. Il s'en dégage une force, une poésie et une émotion incroyables, le tout enveloppé d’un voile de mystère qui ne pourront laisser aucun d'entre vous indifférent.

En découvrant les dernières lignes et en refermant le roman je me sens émue, reconnaissante et privilégiée d’avoir partagé le temps du roman la vie d'Alice et Lisa et de tous les personnages. Je me sens également un peu triste de devoir leur dire au revoir.

Et que dire des remerciements ??? .. merci Frank pour ta gentillesse :)

L'attente va sembler très longue d'ici à tenir le prochain roman de Frank 
entre mes petites mains fébriles :)


Commentaires

  1. Wouah bravo pour cette magnifique chronique qui m'a donné envie de foncer acheter le roman de Franck. Bravo à lui !

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup Marina pour cette formidable chronique qui te ressemble beaucoup. Je suis plus que très flatté. Merci ❤

    RépondreSupprimer
  3. Comme d'habitude une histoire géniale et toujours aussi bien construite.Les allers retours temporels sont bien maîtrisés et le tout est captivant ! Je voudrai bien en dire un peu plus mais je laisse au lecteur le plaisir de la découverte ,

    RépondreSupprimer
  4. Très jolie chronique.
    J'ai adoré ce roman qui est mon préféré des 3 romans de Frank. Et pourtant, les 2 premiers sont vraiment géniaux.
    Comme toujours, on apprend beaucoup de choses. Mais dans celui ci, il y a plus de sensibilité. Il est complet. Je n'ai pas pu le lâcher et l'ai lu en une journée

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Auteur à la page #13, avril 2021, Olivier NOREK

Auteur à la page #1, avril 2020, Frank LEDUC

Tel père telle fille, Fabrice Rose : MGBooks